L'isolation extérieure des murs

isolation exterieure murs
Fiche technique isolation habitation
  • Les avantages et inconvénients d'une isolation thermique des murs par l'extérieur
  • Les différentes techniques pour isoler vos murs par l'extérieur

Les avantages d'une isolation thermique des murs par l'extérieur :

  • Cette technique permet d'absorber davantage de ponts thermiques.
  • La surface de votre pièce ne diminue pas.
  • Les murs sont idéalement protégés des variations de température.

Inconvénients :

  • Le coût est plus élevé que pour une isolation thermique par les murs intérieurs
  • Il faut modifier le bâti extérieur de votre habitation et cela nécessite une demande préalable de travaux auprès de votre mairie ou un permis de construire. Mais ne vous inquiétez pas pour cela car avec la volonté gouvernementale d'isoler 20% des bâtiments publics et privés dans les prochaines années, les permis de construire sont délivrés très facilement en mairie pour ce type de travaux.
  • Vous devez impérativement utiliser des matériaux portant la mention « Avis technique » car cela garantit la performance des matériaux utilisés pour votre isolation thermique.

Il existe différentes techniques fiables pour isoler au mieux vos murs par l'extérieur :

Schema isolation mur exterieur

Une vêture : ce sont des éléments préfabriqués en usine qui comprennent un isolant et une plaque de parement. Habituellement, on utilise le polystyrène expansé moulé car c'est un des plus performants du marché avec des déperditions énergétiques très faibles. Le parement se compose quant à lui de tôles d'acier ou d'aluminium, de polyester armé ou de PVC. La fixation de ce type d'isolant est très simple : il suffit de visser.

L'enduit mince sur isolant : on pose un isolant (polystyrène expansé) sur l'extérieur du mur soit en le collant ou le fixant à l'aide de visses auquel s'ajoute un enduit spécifique composé de tissu de fibres de verre et d'un enduit de finition.

L'enduit hydraulique sur isolant : technique similaire à la précédente à la différence que l'enduit mince va être remplacé par un enduit hydraulique qui est en fait un mortier (projeté au mur). Cela augmente l'isolation et la résistance aux ponts thermiques. L'entretien est plus aisé pour les habitations situées en ville.

Les parements sur isolant : On fixe l'isolant au support et on, y appose des une couche supplémentaire constituée au choix de carreaux de céramique, de pierres minces, des contre-murs en brique ou encore de panneaux de bardage

Les enduits isolants : ce sont des enduits composés de mortiers avec des particules de matériaux isolants (polystyrène expansé, vermiculite exfoliée…). Cette technique est moins efficace que les autres car les trois couches appliquées successivement lors de ce type de travaux possèdent une résistance thermique relativement faible. Cette technique est surtout une solution idéale pour compléter une isolation thermique existante comme celles évoquées ci-dessus.

Partagez
cette
page