Comment faire des économies d'énergie ?

economie energie
Fiche technique isolation habitation
  • Comment lutter contre les effets de paroi froide et les ponts thermiques
  • Les postes de travaux où il faut accentuer les efforts d'isolation
  • L'isolation des logements neufs ou anciens

Isoler son logement consiste à lutter contre toutes les déperditions d'énergie dues à tous les types de parois présents dans votre habitation. On concentrera les efforts sur des postes stratégiques tels que les murs, les fenêtres, ou encore les baies vitrées ou le toit. L'isolation énergétique implique donc de réaliser un ensemble de travaux car l'énergie peut s'échapper un peu partout dans un logement mal isolé.

Détails des plus gros postes de déperdition d'énergie d'une habitation :

Lutter contre l'effet de « paroi froide »

L'effet de « paroi froide » est tout simple : au contact du froid extérieur, vos parois (fenêtres, murs…) deviennent froides et contribuent à refroidir de manière très nette vos pièces. En période estivale, cet effet a tendance à s'inverser : les parois deviennent très chaudes et vont réchauffer votre logement provoquant inconfort et dépenses supplémentaires en climatisation ou en ventilateurs extrêmement polluants et gros consommateurs d'électricité. Avec une isolation thermique de qualité, vous supprimerez cet effet de « paroi froide » très inconfortable. L'isolation thermique donnera également une meilleure acoustique à votre habitation (moins de résonnance).

Avec une meilleure isolation thermique, votre logement vieillira mieux car vous aurez moins de travaux d'entretien à entreprendre. En effet une bonne isolation qui viendrait se coupler avec une ventilation bien pensée vous évitera de nombreux tracas courants dans des maisons non isolées : peinture qui craquent à cause des variations de température ou de l'humidité ambiante…

Nous venons de vous décrire les postes de travaux où il fallait accentuer les efforts d'isolation mais les maisons ne possèdent pas toutes les mêmes caractéristiques de départ en fonction de la période de construction. Nous différencierons ainsi les bâtiments en deux catégories différentes.

Les logements anciens : ce sont en fait les habitations datant d'avant 1974. A l'époque les problématiques concernant le réchauffement climatique n'étaient pas encore aussi présentes dans notre vie quotidienne. En conséquent, il n'existait aucune réglementation relative à l'isolation thermique. Si vous possédez un logement datant d'avant 1974, il est impératif que vous fassiez effectuer un devis personnalisé de votre maison. Ce devis fera apparaitre les principales caractéristiques de votre maison et ainsi mettre en lumière les postes les plus importants à isoler dans votre habitation (ossature, toiture, colombages, murs à remplissage…). Une fois ces travaux effectués, n'oubliez pas de demander conseil à un professionnel de la ventilation pour valoriser votre investissement.

Pour les logements neufs (ceux qui datent d'après 1974) : une loi avait été votée concernant l'isolation thermique des bâtiments neufs et une loi supplémentaire datant du 1er septembre 2006 est venue renforcée la première. Cette dernière loi oblige les bâtiments neufs à diminuer de 50% leur consommation énergétique.

Pour les bâtiments existants, un texte de loi de novembre 2007 encadre toutes les activités ayant attrait à l'isolation thermique des logements de particuliers. En aucun cas il n'existe d'obligation à mieux isoler son habitation. En revanche, ces travaux sont fortement encouragés notamment grâce à la mise en place du crédit d'impôt écologique à taux zéro (éco-PTZ ou éco-prêt). La loi fixe les performances à respecter concernant les besoins énergétiques des habitations isolées.

Partagez
cette
page